référencement-SEO-2014

Quels sont les critères SEO pour un référencement naturel réussi?

Optimiser la visibilité de son site web par le référencement naturel

Il n’y a pas de miracle en ce qui concerne le référencement. Pour que votre site e-commerce ou votre site vitrine soit bien référencé, il faut au préalable dire aux moteurs de recherche (Google et autres), d’une façon claire et précise ce que vous présentez.
Google utilise près de 200 facteurs de référencement au sein de son algorithme, la tâche est donc loin d’être gagnée. L’idée ici est de mieux comprendre l’intérêt d’un bon référencement naturel et d’éviter les erreurs de débutant. Il faut savoir également que le référencement ne se limite pas à notre site, nos pages web, nos images, documents (.doc, .pdf, .rar..), vidéos et produits.

Débuter en référencement

Nous devons intervenir sur le référencement naturel à deux niveaux :  En parallèle de l’optimisation technique du site, de sa structure et de son contenu, il est nécessaire d’améliorer indirectement son référencement par des pratiques intervenant en dehors de son site à référencer, c’est à dire en utilisant la stratégie de liens entrants à travers vos réseaux sociaux, les échanges de liens, le maillage interne et intelligent entre les articles d’un même blog,  les commentaires de blogs, les annuaires gratuits, la création de sites de contenus comme Wikipédia et vos propres Wikis, la création d’un forum (sur la plupart des forums, vous pouvez également laisser votre signature en bas de chaque intervention), l’interview d’un blogueur, l’envoi d’un communiqué de presse à certains sites ciblés, la création d’un autre blog dans la thématique de votre activité, etc.

 Les fondamentaux du référencement : le choix des mots-clés et noms de domaine

Alimentez également votre site avec les mots-clés adéquates dans les méta-tags pour chaque page. Vos URLs doivent être logiques et en rapport avec le contenu de vos pages. Les moteurs de recherche savent lire le contenu des liens ou URL des pages de votre site web comme du texte. Il faut donc mettre des mots clés. Par exemple si un nom de domaine toto.com héberge un site de mp3, il vaut mieux nommer ses pages toto.com/mp3.html plutôt que toto.com/page_1.html.

Choisir les bons mots-clés pour se démarquer

Le contenu textuel se base sur les mots clés ou expressions clés que vous avez retenu au préalable pour le construire. Il est important de se mettre dans la peau de l’internaute et des mots-clés qu’il tapera lorsqu’il fera une recherche sur Google pour trouver les informations s’y rapportant.

Le mot clé doit être recherché par les internautes et doit correspondre au thème de votre site.

Des mots clés pertinents et la rédaction de contenu adapté sont la base pour un bon référencement

N’hésitez pas à lister les synonymes et à varier les expressions pour élargir le champ lexical du texte.

Prenons l’exemple d’un site offrant des cours de danse. Voici quelques mots-clés et leurs combinaisons possibles : école de danse, école de chorégraphie,  académie, professeur de danse, cours de danse…choisissez des mots-clés composés de plusieurs mots, des « expressions clés » plutôt qu’un seul mot car les recherches des internautes comptent plusieurs mots ou expressions.

La plupart des internautes tapent deux, trois et même quatre mots dans leur recherche. Prenez-en compte dans le choix de vos mots-clés.

Optez également pour des mots clés peu concurrentiels mais à fort trafic, autrement dit des mots clés de niche qui correspondent au mieux à votre cible.

Votre mot clés ne doit pas être trop convoité

Plus vos mots clés sont concurrentiels, plus les places sur les premières pages de résultats sont difficiles.

Les termes comme « fleuriste », « immobilier » ou encore « bijoux » etc, sont des exemples de mots clés utilisés par une multitude de sites, c’est à dire plus le nombre de personnes souhaitant utiliser un mot clé prisé, plus le positionnement sera difficile.

A moins d’investir dans un budget considérable pour apparaître dans les premières pages de recherches en mixant le référencement naturel et payant (SEO et SEA), il est vivement conseillé de se positionner sur d’autres expressions aussi pertinentes qui apporteront un trafic plus qualifié sur votre site.

On appelle ça des mots clés de « niche ». Vous devez ainsi donner l’impression immédiate que vous êtes le spécialiste dans votre niche d’activité. Ne soyez pas trop généraliste, restez dans la gamme d’un produit !

En pratique, il n’est pas du tout évident de trouver des mots-clés peu concurrentiels mais rentables en même temps. Il faut trouver un compromis entre la convoitise suscitée par le mot-clé et ce qui est effectivement recherché par les internautes.

Attention aux mots clés parasités…

Les mots clés parasités sont des mots clés sur lesquels de nombreux sites sont positionnés par hasard. Ce sont en général des expressions ou des mots à sens multiples, dont les résultats peuvent varier en fonction de la signification du mot et aboutir ainsi à une recherche non pertinente pour l’internaute. Exemple : « domaine » peut être lié à l’informatique (dans le sens « nom de domaine ») ou à l’immobilier (dans le sens « propriété foncière »). Autre exemple, l’internaute tape le mot « hébergement » et peut tomber à la fois sur des hébergeurs de sites internet mais également sur des sites de logement et d’hôtels.

Le trafic en retour est alors de mauvaise qualité et mal ciblé, car les motifs des internautes, qui tapent ce mot-clé, sont très variés…

Pour conclure, l’ancienneté, l’historique, la notoriété des sites comptent beaucoup dans le positionnement dans le référencement naturel. Lorsque votre site aura gagné en ancienneté, en historique et en poids, vous pourrez viser des mots-clés plus concurrentiels.

 L’importance de votre nom de domaine

L’âge du nom de domaine est loin d’être un critère décisif, mais Google le prend tout de même en compte.

Insérer un mot-clé dans un nom de domaine est toujours considéré comme pertinent. Le premier terme dans le nom de domaine doit également être choisi de manière réfléchie, ainsi que les mots clés dans les sous-domaines.

Enfin, selon Google : « Les noms de domaine légitimes sont souvent inscrits pour plusieurs années ». La durée de l’abonnement d’un nom de domaine fait, en outre, partie des critères sélectionnés par Google.

Pour structurer et optimiser votre contenu :

– Le titre de votre page (balise title*) et votre balise « h1*» doivent comporter le mot clé en début de phrase et être accrocheur. (Un sujet unique par page web).

– Le premier paragraphe aura un rôle de « chapô » qui résumera l’information principale de votre page. Utilisez votre mot clé principal au début du « chapô » et ajoutez-y quelques expressions clés relative au thème de votre page.

Dans notre cas par exemple, dans la page des serveurs dédiés, le mot clé « dédié » doit être placé dans le premier paragraphe. Utilisez des phrases courtes avant tout, en restant précis, clair et concis.

– Aussi pensez à créer des liens sur des mots clés qui renvoient vers les autres pages de votre site. Toutefois, évitez au maximum les liens redondants qui emmènent l’internaute vers un même contenu.

– Utilisez des sous-titres type h2, h3* pour découper vos arguments.

– Donnez une importance particulière à certains mots-clés en les mettant en gras, (la Balise « strong » permet de mettre le mot clé en gras)

– Utilisez des listes à puces pour rendre lisible votre contenu.

– Nommez vos images d’une façon claire et non pas image01.jpg image02.jpg etc.

– Donnez à vos images une description (fonction alt*). On a tendance à minimiser le pouvoir des images mais celles-ci sont aussi référencées par robots d’indexation.

Illustrez votre contenu à l’aide d’images s’y référant. Si vous insérez votre mot clé principal dans l’attribut « alt » de la balise <img> vous en serez plus que gagnant.

Autres astuces :

– Pour une boutique, vérifiez continuellement que votre stock ne soit pas en out-stock = épuisé, mais en in-stock = en stock. Google n’offre pas de référencement pour un stock out.

– Installez l’outil google analytics.

 Définitions :

* La balise Title sera vue en premier par l’ internaute dans les résultats de recherche et est située dans l’entête HTML de la page entre <head> et </head>. Elle va s’afficher dans la barre de titre du navigateur. Cette balise doit être différente pour chacune de vos pages.

**Les Balises « h1 », « h2 »,  « h3 » servent à nommer les titres et sous-titres du contenu textuel. La balise <h1> délimite le titre de votre contenu principal. Le moteur de recherche tient compte de ces balises, car elles lui permettent de suivre une arborescence et de se repérer dans le contenu.

L’Attribut « Alt » :  L’usage de la balise « alt » sur les images permet de nommetarget=_blankr une image et lui donner un titre. Cette balise a pour mission d’apporter la même information que l’image si jamais celle-ci ne se charge pas ou est indisponible.

 Pour aller plus loin :

Mieux comprendre les techniques des robots de recherche